vtem news box

Culture : le Niger abritera en Mars prochain un festival de films court métrage 

Le Niger va abriter «  un festival de films courts métrage en Mars de cette année », a annoncé,  ce samedi 2 février, l’attachée de presse de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique au Niger. Mme Cynthia Faby qui est également la directrice du centre culturel américain à Niamey a annoncé ce festival qui sera parrainé par son ambassade lors d’une cérémonie de clôture d’un atelier de formation en prod…

NITA Actu Niger 3 min

Inondations : 22 décès et environ 50.000 sinistrés enregistrés au Niger en date du 6 Août

inondations au Niger 

La saison pluvieuse bat son pleine en engendrant des dégâts matériels et humains. Selon un bilan tiré, le 6 Août dernie,r par le Ministre de l’Action Humanitaire et de la Gestion des Catastrophes, Laouan Magagi, 22 décès et près de 50.000 sinistrés ont été enregistrés sur l’ensemble du territoire nationale suite aux inondations causées par les pluies.

Selon le ministre en charge de la Gestion des Catastrophes, à la date du 6 août, il a été enregistré 49.846 sinistrés soit 6146 ménages, 22 décès, 3900 hectares de champs inondés, 26.344 animaux tués, 11 salles de classes et 33 puits endommagés dans les régions de Maradi (Centre), Diffa (Extrême Sud Est) , Zinder (Est), Tahoua (Nord) et Niamey.

Selon cette autorité, 6262 personnes sont également dans le besoin d’abris, a-t-il dit, précisant que le bilan du sinistre ne prend pas en compte la région d’Agadez (Nord) où des inondations ont été annoncées.

Selon le Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires de l’ONU (OCHA), environ 170 000 personnes sont menacées, cette année, par cette catastrophe. De façon globale, les régions du fleuve sont les plus exposées.

Les populations de Dosso sont en tête de liste de la menace, où 60 716 personnes pourraient être affectées. A Niamey, ce sont quelque 44 541 qui sont menacées, alors qu’à Maradi 25 186 personnes sont exposées à ces inondations.

Les régions d'Agadez, de Tillabéry, de Zinder, de Tahoua et de Diffa ne sont pas également épargnées, même si selon OCHA, les risques ne seraient de grande importance.

MSB