vtem news box

Culture : le Niger abritera en Mars prochain un festival de films court métrage 

Le Niger va abriter «  un festival de films courts métrage en Mars de cette année », a annoncé,  ce samedi 2 février, l’attachée de presse de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique au Niger. Mme Cynthia Faby qui est également la directrice du centre culturel américain à Niamey a annoncé ce festival qui sera parrainé par son ambassade lors d’une cérémonie de clôture d’un atelier de formation en prod…

NITA Actu Niger 3 min

Niger : une réorganisation du secteur de l’énergie atomique pour se conformer aux normes internationales

Hanea image

La haute autorité à l’énergie atomique (HANEA) du Niger subit une réorganisation technique de la part du gouvernement pour se conformer aux normes internationales. C’est l’une des décisions prises au conseil des ministres de ce vendredi 1er février.

Selon un communiqué du conseil des ministres, pour se conformer à des normes internationales, le Niger a procédé à une réorganisation de son organe de régulation de l’énergie atomique, à savoir la HANEA.

Les exigences auxquelles fait allusions le texte, sont celles qui font obligation aux pays du monde « la mise en place d’un organisme de régulation indépendant de l’organe de promotion et de gestion ».

C’est pourquoi le gouvernement nigérien a, au cours de ce conseil des ministres, procédé à l’examen et l’adoption du projet de décret portant modification du décret n° 2013-490/PRN du 04 décembre 2013, portant création, attributions, organisation et fonctionnement de la Haute Autorité Nigérienne à l’Energie Atomique (HANEA).

Ce réaménagement structurel de la HANEA, ajoute le communiqué, « permettra également d’adapter les activités de la HANEA dans le domaine de la sécurité nucléaire et de prendre en charge les nouvelles activités programmées ».

Créée le 04 décembre 2013, la HANEA se veut la concrétisation de la volonté du président de la République à prendre en compte la promotion de l’utilisation pacifique de l’atome, comme outil et support pour le développement économique et social de notre pays, en particulier avec l’introduction de l’électricité nucléaire dans le bouquet énergétique national et régional, explique l’exécutif nigérien.

Les applications pacifiques des sciences et techniques nucléaires couvrent des domaines très variés tels que la sécurité alimentaire et nutritionnelle, la santé humaine, l’énergie, les mines, l’industrie, l’environnement et la sécurité.

MSB