dimanche 28 novembre 2021

Présidentielle de 2021 au Niger : l’opposition politique soutient le candidat Mahamane Ousmane dans son procès devant la Cour judiciaire de la CEDEAO contre l’Etat du Niger

Au Niger, la coalition des partis d’opposition   soutenant le candidat déclaré vaincu par la Cour constitutionnelle à la présidentielle de février 2021 ne s’avoue pas vaincue.

Dans une déclaration rendue publique ce vendredi 22 Octobre l’alliance composée de la coalition  CAP20-21, l’ACC et le FRC affirme  qu’elle « n’a pas renoncé  à sa victoire  à l’issue de l’élection  présidentielle du 21 février dernier ».

A travers cette sortie médiatique les opposant au régime de Niamey  viennent rappeler leur rejet des résultats officiels des élections présidentielles dont le second tour a opposé  le candidat du PNDS Tarayya Mohamed Bazoum et leur candidat également porte-flambeau du RDR Tchandji Mahamane Ousmane.

Cette contestation, rappelle-t-on, est intervenue et entretenue depuis l’annonce des résultats par la Cour constitutionnelle.

Et étant donné que les avis de cette juridiction (la plus haute en matière électorale et constitutionnelle) sont irrévocables au regard de la loi nigérienne,  Mahamane Ousmane décide de faire recours auprès de la Cour de justice de la CEDEAO, dont le Niger est membre.

A travers sa saisine,  Mahamane  Ousmane demande à la Cour de justice communautaire, entre autres, « de constater et sanctionner  les manquements  relatifs  à la violation  des droits  de l’homme  et à la discrimination  dans le processus  électoral et en tirer  toutes  les conséquences  de droit ».

En effet, le candidat Mahamane Ousmane estime qu’il est le vainqueur de cette compétition électorale,  avec un score de « 50,30% », et que sa ‘’victoire’’ a lui été spoliée  au profit de son challenger Mohamed Bazoum, investi Président de la République le 2 Avril 2021.

 Le procès entre l’ancien Président de la République et l’Etat du Niger devant la Cour de justice de la CEDEAO s’ouvre le lundi 25 Octobre 2021 à Abidjan en Côte d’Ivoire, a annoncé Abdoul Kadri Omar Alpha, membre de la coalition en donnant lecture de la déclaration. Et l’opposition politique nigérienne se dit confiante quant à la tenue de ce procès.

« Il est vrai que  nous  nourrissons un espoir légitime  quant à l’issue  de ces procès  parce que  convaincue  que le droit sera dit », a déclaré M. Omar Alpha.

« Nous voulons  placer  la communauté  internationales, nos institutions  communautaires  et particulièrement  notre  juridiction  communautaire  devant leur responsabilité historique : la justice  pour les peuples  ou la connivence avec les chefs », a-t-il déclaré au paravent.

Mahamane Manzo

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le vendredi, 05 novembre 2021 12:02

GRANDS DOSSIERS

CONTACTS

Siège

   Niamey, NIGER

Tél. 

   00227 99 99 99 99

E-mail

   contact@afriqueperspectives.com

REDACTION

Directeur de la Rédaction

   Mahamane Sabo Bachir

Directeur Commercial

   Mahamane Sabo Bachir

Webmaster

   Mahamane Sabo Bachir