samedi 23 octobre 2021
Diplomatie

Diplomatie (2)

Le Niger et l’Algérie condamnent le putsch intervenu le dimanche 5 septembre 2021 en Guinée Conakry  ayant mis fin à la décennie de règne d’Alpha Condé.

 La position du Niger et de l’Algérie par rapport à ce coup d’état ont été rendues publiques par les Ministres des affaires étrangères des deux pays lors d’un point de presse  conjoint qu’ils ont animé à Niamey à l’issue d’une séance de travail le même jour.

«  Notre position est très claire. A l’instar de la CEDEAO et l’Union africaine, nous condamnons la prise de pouvoir par la force », a déclaré Hassimi Massoudou, Ministre des affaires étrangères de la République du Niger.

« Nous espérons un retour rapide à l’ordre constitutionnel normal. Nous demandons la libération sans condition du Président Alpha Condé. Et nous seront très vigilants sur les conditions de sa détention. Voilà la position très nette et très claire de notre pays », a ajouté l’officiel nigérien.

 « En ce qui concerne la situation en Guinée sœur, évidemment notre position étant à tout point la même que celle (…) de la République du Niger. Nous sommes profondément attachés aux principes et normes de la bonne gouvernance en Afrique », a déclaré, pour sa part, le ministre des affaires étrangères  algérien, Ramtane Lamamra.

Pour rappel, le 5 septembre 2021, une unité d'élite de l'armée guinéenne, à savoir le Groupement des forces spéciales (GFS),  s'empare du palais présidentiel et capture le président, Alpha Condé, au pouvoir depuis 2010.

Les auteurs du coup d’État, menés par le colonel Mamady Doumbouya, annoncent la suspension de la Constitution, la dissolution du gouvernement et des institutions ainsi que la fermeture des frontières. Une junte militaire prend le pouvoir sous le nom de Comité national du rassemblement et du développement (CNRD).

Au pouvoir depuis 2010, Alpha Condé est contesté depuis sa réélection en 2020 pour un troisième mandat après avoir fait modifier par référendum la Constitution pour en supprimer entre autres la limite à deux mandats.

Le Président de la République du Niger Mohamed Bazoum, a effectué ce lundi 19 avril 2021, une visite à Abuja au Nigeria.

Selon le site de la présidence nigérienne, le nouveau Chef de l’Etat Mohamed Bazoum  a effectué cette visite à son homologue du Nigeria, le Général Muhammad Buhari  dans le but de renfoncer la coopération bilatérale entre son pays et le Nigeria, premier partenaire économique du Niger en Afrique. 

Après un entretien en tête-à-tête à la Présidence nigériane, le même jour, les deux dirigeants ont conjointement animé une conférence de presse, durant laquelle le Président Mohamed Bazoum a précisé qu’il séjourne à Abuja dans le cadre de sa première visite officielle, comme il en est coutume au Niger, où le Président nouvellement investi, réserve sa première sortie à l’extérieur au Nigeria.

Le Président nigérien a également justifie sa visite  dans la capitale fédérale du Nigeria pour « marquer la qualité de la relation qui unit les deux pays telle qu’elle est dictée par la géographie, l’histoire et la culture. »

Le Niger et le Nigéria ont en partage 1500 kms de frontières, des relations commerciales très intenses, les mêmes intérêts économiques, a-t-il affirmé, précisant qu’ils ont vocation comme Chefs d’Etat à promouvoir ces intérêts.

« De surcroît, de façon conjoncturelle, ces dernières années, nous faisons face aux grands défis d’insécurité liés à la prévalence du terrorisme dans le Bassin du Lac Tchad et cela commande que nous renforçons le partage de nos relations», a-t-il ajouté. 

L’invité du Président Muhammad Buhari a également évoqué l’épineuse question de la sécurité dans la sous-région.

A ce sujet, Mohamed Bazoum a dit que « nous allons affronter ce défi, tel qu’il se présente à nous, en renforçant tous les moyens que nous pouvons mutuellement utiliser en vue d’avoir une action efficiente contre le terrorisme».

Sur d’autres points de la coopération bilatérale, le Président Bazoum a indiqué que  « Nous devons promouvoir l’agriculture, le secteur minier, toutes les infrastructures… ».

Le Président de la République Fédérale du Nigeria a offert ce lundi, l’Iftar, un diner de rupture de jeûne du ramadan, au Président Mohamed Bazoum et à la délégation qui l’accompagne.

 

Bachir Manzo

GRANDS DOSSIERS

CONTACTS

Siège

   Niamey, NIGER

Tél. 

   00227 99 99 99 99

E-mail

   contact@afriqueperspectives.com

REDACTION

Directeur de la Rédaction

   Mahamane Sabo Bachir

Directeur Commercial

   Mahamane Sabo Bachir

Webmaster

   Mahamane Sabo Bachir